Tatie Georgie : Les Présentations

Dans la série des dédoublements de personnalité, je voudrais aujourd’hui vous présenter Tatie Georgie. Il s’agit d’un de mes doubles (mais combien sommes-nous?!).

Vous connaissez bien Di-Day maintenant : le petit monstre créatif, qui coud tout ce qui lui passe par la tête. Il est temps que vous fassiez connaissance avec Tatie Georgie : l’écolo de service, la râleuse, la jardinière du dimanche !

Corbis-42-26357917.jpg

C’est un peu une première pour moi d’aborder des sujets “humeur” ou encore “Life Style” comme on les appelle sur la blogosphère. Depuis que j’ai commencé ce blog, je n’y parle presque que loisirs créatifs, et… de bouffe 😀

Mais forcément, derrière le blog, il y a la bloggueuse, et la bloggueuse en générale, elle a aussi une vie à côté. Aujourd’hui, ma vie évolue d’une façon telle que j’ai en quelque sorte envie de vider mon sac.

Alors me voilà, Tatie Georgie au rapport, je viendrais de temps en temps vous raconter comment nous vivons notre vie avec Tonton Nono depuis quelques temps, et comment nous l’envisageons dès à présent.

Aucun_Sens_Di-Day

Il était grand temps de nous sortir les doigts du popotin et d’agir comme notre conscience nous le chuchotait depuis un moment. On a finalement arrêté de se voiler la face et se cacher derrière de la fainéantise, ou des blabla à 2 balles.

Petite restrospective…

Pour ma part, pendant longtemps, je me suis dit que c’était quand même abusé qu’on nous dise de faire attention à l’eau, nos déchets, le bio et patati et patata. Oui, c’est important mais on est arrivé à un point où on a presque l’impression que si on allume le chauffage en hiver, c’est toute une tribu d’ours polaire qui va disparaître dans l’heure. Quelle outrageuse façon de culpabiliser le particulier alors que le vrai responsable, c’est l’industriel !

Hein ? Pas vrai ? Non ?! Facile les beaux principes pour sa cacher derrière et ne rien faire, oui ! heu…

Bon, j’ai fini par me dire que c’était pas l’industriel qui allait changer. Ha bah non, pourquoi se priver de fric quand on peut nager dedans à coup de lobbing, grippes, et autres sournoiseries faites pour nous faire acheter, nous les particuliers, nous les consommateurs, nous tous, que les industriels iraient pomper jusqu’à la moelle pour avoir 1 $ par tête.

Coluche.png

J’ai relu, il n’y a pas si longtemps, la petite citation de Coluche qui disait  “Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus de saloperies pour que ça ne se vende pas!“

Et je crois que c’est vrai.

On nous a transformé en petits moutons stressés, consommateurs pressés. On nous a appris que consommer mal et à outrance c’était plus facile et moins cher. Qu’il fallait manger de la viande deux fois par jour, 5 fruits et légumes, du makdo, des plats surgelés, des plats tout prêt, du pas trop salé, pas trop sucré, des conserves pleine de nature, des trucs rapides, tout préparés, pré-mâchés, pré-digérés (bientôt en vente) … Tout ça pour nous, petits moutons pressés et stressés.

Ça + quelques campagnes de publicités rassurantes… et le tour est joué !

♫ “Regardez comme manger bio, c’est cher, regardez comme les vêtements de achéhèm sont pas chers ! Regardez comme c’est long d’aller à la ferme, alors que commander au drive c’est rapido… Vous n’avez pas le temps, vous êtes pressés ! Stressés ! Bêêêê”♪

Ha oui, ouf, je suis rassurée, je consomme mal, mais je vois bien que je ne peux pas faire autrement, je n’ai pas l’argent, je n’ai pas le temps, alors…

Alors forcément, se poser des questions, ça fait peur. Le changement, ça fait peur (surtout quand on est français). Et ça dérange.

Se demander comment est produite la viande qu’on mange, pourquoi il y a tant d’emballages juste pour un pauvre gâteau, et puis comment sont payés les ouvriers qui produisent les fringues achéhème et tous les autres, dans quelles conditions ils travaillent, comment sont considérés les agriculteurs et comment ils sont tenus par les semences (si j’ose dire)…?

zoneconfort.png

Et je dois avouer qu’à partir du moment où on commence à se poser ces questions là, on ne regarde plus jamais rien pareil. Je suis écœurée.

D’être manipulée, pourrie du cerveau, de constater comme on nous ment, on nous cache tout, de voir les autres dans cette spirale consommatrice, de voir ce qui est jeté, gâché, ignoré, rejeté, souillé, abîmé, éliminé, empoisonné…. [complétez la liste]

 

Tout ça pour quoi ?

Payer les petits slips en soie de M. Monsento et tous ses copains !

 

Super! Je vais peut être envisager ma consommation autrement, non ?

Reflechir.png

On ne change pas du tout au tout pour autant. On n’a pas moins peur pour autant non plus. Et chaque jour est un défi, parce que oui, ce n’est pas facile. Il faut réfléchir beaucoup…  comment mettre en oeuvre un autre style de vie pour être plus serein, plus en accord avec ses principes.

Et puis aussi, encaisser les regards ronds des proches, les ricanements des collègues, les sous-entendus, remarques, critiques, moqueries et j’en passe… On se sent parfois très seul finalement.

 

Voilà, c’est donc Tatie Georgie qui vous racontera tout ça. Au travers de petits DIY, de petites histoires, test divers et variés… Réussites et catastrophes…

Tatie Georgie aura également ses propres pages de blogs (à l’essai pour le moment), où il sera plus question d’écologie, de nature, et de coups de gueule, qui n’ont pas grand chose à voir avec le créatif et le DIY… J’ai décidé de couper la poire en deux, un peu de blabla ici, et beaucoup sur le blog de Tatie Georgie…

 

Alors alors ? Je suis curieuse de vos réactions …?

Publicités

12 commentaires sur “Tatie Georgie : Les Présentations

  1. Coucou !!
    j ai l impression que c'est moi qui est écrit ces lignes (mais sans faute d orthographe ) !
    je pense comme toi , nos consommations excessives de tout et n importe quoi (je chante en méme temps la chanson d'alain Souchon « foule sentimentale » …..il faut sortir de cet engrenage malgrés les tentations …. qui ne nous arrangent pas la vie , bien au contraire ….Donc je suis préte à lire Tatie Georgie 🙂 parce que j aime beaucoup sa façon de penser et de voir la vie .Bon week-end

    J'aime

  2. toute nouvelle venue parmi tes lectrices, et un billet qui correspond bien à mon état d'esprit. Il y a longtemps que j'ai modifié ma manière de consommer, j'ai encore beaucoup de chemin à faire mais en y allant pas à pas on ne se rend pas vraiment compte du changement et ça fait peu d'efforts à fournir au final. Mes amis sourient souvent, me charrient, mais je vois qu'eux aussi, sur certaines choses, ils adaptent…
    Bonne continuation et à bientôt tatie Georgie

    J'aime

  3. Oh et bien bienvenue par ici Canari !! 🙂 Oui, les changements sont tellement étalés dans le temps, que ça ne semble pas si « changeant » au final ! A très bientôt dans l'aventure !

    J'aime

  4. J'espère que je ne fais pas parti des collègues qui ricanent… 😉 Je suis d'accord avec toi sur pas mal de choses, mais je suis beaucoup moins impliquée que toi. En tout cas c'est avec attention que je lirai les articles de tatie Georgie dont je m'inspirerai surement!

    J'aime

  5. Ce sont aussi des sujets qui me taraudent et auxquels je fais de plus en plus attention, tout doucement.
    Certains changements sont faciles, d'autres moins, et d'autres encore restent de belles idées en l'air : je ne suis pas parfaite!
    En tout cas je vais suivre ton nouveau blog avec plaisir 🙂

    J'aime

  6. ha c'est que j'y vais pas comme une bourrine ! « Chasse le naturel et il revient au galop » comme dirait l'autre ! On y va tranquillement, ce qui nous semble facile et/ou important de changer sur le moment et ainsi de suite ! Merci en tout cas pour ton soutien !!

    J'aime

  7. C'est bien vrai, on nous bourre le crâne avec des tonnes de choses incohérentes et navrantes. Ce sont des sujets qui m'interpellent. Je change doucement ma façon de consommer mais tout ne se fait pas en un jour. En avoir conscience c'est déjà un premier pas. Bienvenue à Tatie Georgie!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s