Silence radio, allo ?

Woaa, ça c’est du silence radio ou je ne m’y connais pas !

Printemps

 

Alors Di-Day, t’es passé où ?

 

Alors… je me suis assise sur le banc devant ma maison, à la fin de la journée, le soleil donne à travers les arbres, et c’est très agréable cette lumière et cette chaleur avant la soirée. Mon chat s’est enroulé dans mes jambes en passant par là. Et celui des voisins est venu se blottir sur mes genoux. Je viens de voir qu’il y a une courgette jaune à cueillir. Je souris.

Parce que ces moments là sont des moments de bonheur intense. Un bonheur égoïste, juste pour soi.

photo 01

 

Pourquoi tu nous raconte tout ça ?

 

Parce qu’il faut bien raconter quelque chose après ces mois d’absence… Et expliquer pourquoi l’envie de blogguer m’a quitter pour le moment n’est pas très simple. C’est très chronophage un blog… Pourtant j’aurais voulu vous présenter mes fringues cousues, doudous et autres cadeaux de naissance et bricolages. J’aurais voulu vous raconter que cette année, nous croulons sous les tomates et les courgettes au jardin. Vous raconter que j’ai arrêté de manger de la viande et que je ne me suis jamais sentie autant en accord avec moi-même que depuis lors. Et que pour autant je crains le regard des autres. Que j’ai repris un peu la plume et que ça fait du bien. Que je traite mes problèmes de migraines, et que j’en trouve finalement la cause, la cause de plein d’autres choses en fait. Et qu’il faut apprendre à s’écouter soi-même. J’ai fermé trop longtemps les yeux sur trop de choses, dont mes propres démons. Rien n’est joué, mais en prendre conscience, je me dis que c’est déjà bien.

 

Di-Day, t’as fumé quoi ?

 

Rien du tout !! Je sais que je passe pour une illuminée. Je sais que je n’ai pas fini de m’expliquer, de me justifier, et d’ignorer les petits sourires en coin qui vont venir aussi. Je ne sais pas quand le prochain article verra le jour sur ce blog, ou l’autre. Mais ce n’est pas grave. C’est vraiment le genre de chose qui n’a pas d’importance. On ne se refait pas, quand on est geek, on reste toujours un peu accroché à ça, j’y reviendrais surement pour le coup ! En attendant, j’ai soif de rencontres, d’échanges, de partages…

Et une fois la journée bien remplie, de riches expériences, je sais que je pourrais aller m’assoir sur le banc devant ma maison et souffler.

 

Prendre le temps

 Cat

 

La vie me semble finalement courte. Elle défile à toute allure. Elle peut basculer dans un sens ou dans l’autre à tout moment. Et j’aimerais arriver au jour où je me dirais “je peux partir maintenant, je n’ai aucun regret”.

En attendant, je prends le temps de faire mon pain et ma brioche et de parfaire les recettes tant bien que mal. J’essaie de prendre avec humour tout ce que je rate, même si je n’y arrive pas toujours… Je prends le temps de coudre pour moi et mes proches. Je prends le temps de faire du calinou avec mon chat quand il a décidé de venir se blottir sur mes genoux 1 minute avant que j’aille travailler.

 

Je me relis et je trouve tout ça bien décousu. Tant pis ! =)

 

Aller, on se détend et on met du fun dans sa vie !

 

PhotoDiDay02

Wedding Post ♥ 06 Table à croquer

Bon, après cette histoire de robe, on va rentrer un peu plus dans la partie déco du mariage ! Aujourd’hui, on attaque la déco de table…

a table mariage di-day

 

Des menus

Je n’ai pas cherché longtemps pour trouver une forme à la fois fun et pratique… Je suis partie sur des cocottes en papier ! Sur les premiers onglets j’ai inscrits les thématiques (entrée, viandes, desserts, etc…) et quand on ouvre, on y trouve le détail.  A nouveau, j’ai tout réalisé sous Publisher, et imprimé sur le même papier Grains de Folie que pour les Save The Date et les Invitations.

 www.di-day.fr

 

Des repose-couteaux

Je sais que l’idée peut paraitre un peu rétro. Pour moi les repose-couteaux sont associés à de vieux souvenirs de déjeuner de famille dominicaux…

Mais j’avais très envie de mettre un grain de folie sur la table et que ça serve un minium à quelque chose (pas tâcher la nappe, ça compte ?) 

C’est donc sur des escargots en pâte à sel que je suis partie !

Le matos était relativement facile à rassembler et pas trop cher : de la farine, du sel, des coquilles vide (celles qu’on achète pour la cuisine, pas de la récup du jardin… beurk) et du fil d’alu. Ça m’a pris pas mal de temps par contre, je l’ai fait en 5-6 fois je crois bien, surtout que j’en avais prévu beaucoup trop… (d’ailleurs, il m’en reste, quelqu’un en veut ?!)

www.di-day.fr

Mais ça valait le coup, c’était drôle, et beaucoup de gens sont repartis avec leur petit escargot (en + du reste)

www.di-day.fr

 

Des pics de hérisson

Il s’agissait de réaliser des portes pics pour l’apéritif… Et quoi de plus naturel que des pics de hérisson ?!

A la suite des escargot de pâte à sel s’est donc invités dans mon four, quelques hérissons !

www.di-day.fr

 

Des porte-noms

La partie un peu délicate et beaucoup « sous traitée » si j’ose dire !

www.di-day.fr

Le père de mon Chéwi aura découpé une centaine de rondelles en noisetier d’environ 1 cm d’épaisseur. Et le mien les aura gravé recto-verso (je pense qu’il me maudit encore) avec un laser de compèt’ qu’il avait à disposition. Le prénom d’un côté et la date du mariage de l’autre.

www.di-day.fr

Résultat beaucoup plus joli et précis que si je l’avais fait au pyrograveur, mais s’il avait fallu, je l’aurais fait comme ça !

 

Des bonbons-souvenirs

Je déteste les dragées. je trouve le gout affreux, rien que d’y penser, ça me donne la nausée. Ce n’est pas l’amande ou le chocolat, mais plutôt l’enrobage qui est, à mon gout, infecte. Evidemment donc, qu’il n’y aurait pas les traditionnelles dragées pour les invités. Mais comme Monsieur et moi même sommes très gourmands…. nous avons plutôt proposé une sélection de bonbons !

Là encore, un peu de récup : des bouteilles en verre de petits jus de fruit dont nous avons peins à la bombe les couvercles. Pour le reste, j’ai finalement acheté des étiquettes A4 autocollantes, sur lesquelles j’ai tamponné des motifs d’étiquettes à confiture et découpé la forme avec la perfo associée ! (Merci Sophie pour le prêt du matériel, sans quoi, je me serais arraché les cheveux !!!)

www.di-day.fr

 

Des centres de table

Finalement, pour disposer les tables dans la salle et faire un « plan de salle », nous avons nommé chacune par un nom de fleur/légume. Et du coup, chaque centre de table était orné de la plantes correspondante ! A la base, nous voulions les faire pousser nous-même… Mais certaines fleures ont été un peu trop rapide et fanées le jour J, et d’autre sont juste été un échec !!

Ceci dit, nous étions très fiers un Arum noir et un pied de courgettes que nous avions bichonné pour l’occasion !

www.di-day.fr

www.di-day.fr

 

Voilà pour l’essentiel de nos tables ! Ca et puis une centaines de petits Kinder Surprises, des nains en plastiques montés avec une imprimante 3D, des coccinelles en coquilles de noix, des fruits et des légumes en tricot, en crochet… Je n’ai malheureusement pas des photos de tout, et la plupart des bricoles sont parties faire le bonheur des nièces !

 

www.di-day.fr

 

Je me rend compte que vous parle des tables avec que je ne vous ai même pas encore parlé du plan de salle !!  Sourire A suivre dans les prochains épisodes !!

Opale Coquelicot

Une amie d’enfance se mariait mi juin, il me fallait une robe pour l’occasion ! Je suis donc partie en quête du patron de la robe de soirée estivale parfaite !

Opale_Coquelicot_Di-Day00

J’avais prévu de me faire une Cambie Dress de Sewaholic mais quand je suis allée à Brin de Cousette pour l’acheter, il n’y en avait plus (enfin elles étaient cachées…) Et comme là-bas j’en profitais aussi pour m’acheter le livre Grain de Couture, en le feuilletant, je me suis rendu compte qu’il y avait là, ZE robe pour l’occasion !!

C’est donc sur une robe Opale que j’ai jeté mon dévolu !

patron_opale_robe_femme_grainsdecouture_ivannes-1100x799

Source

Côté tissu, je suis rapidement tombée amoureuse du tissu Lady In Red, finalement trouvé ici. J’en ai commandé 2 fois trop, parce que j’avais compté les manches dans le métrage, trop débile la fille… bref

Cousu sur 3 tailles différentes, j’ai réalisé une toile du haut pour être sure de mon coup. Je n’ai pas cousu le col Claudine, que, personnellement, je n’aime pas particulièrement. J’ai passepoilé la taille en plus des découpes aux épaules.

www.di-day.fr  www.di-day.fr

www.di-day.fr

 

Dans le dos, je n’ai rien changé aux découpes. J’ai cousu 2 boutons recouverts de tissu noir qui tiennent avec un élastique.

www.di-day.fr

 

Je me suis lancée dans une doublure, pour la première fois. Le tissu ayant un petit côté transparent, on voyait la délimitation de la parmenture et ça ne me plaisait pas du tout. Du coup, je l’ai doublée intégralement avec un vieux drap blanc, super fin, idéal pour ça !

Je ne pense pas que je m’y soit pris correctement pour doubler la robe, j’ai un peu galéré au niveau des emmanchures, où j’ai finalement plié-repassé la marge de couture pour surpiquer le tout… Il faudra que j’étudie ça de plus près la prochaine fois !

www.di-day.fr

Pose de fermeture invisible avec le pied qui va bien. Une première ici aussi ! Le zip n’est pas super invisible, mais je ne suis tout de même pas mécontente du résultat !

www.di-day.fr

Oui, j’époussète ma chaussure…

C’est franchement une chouette robe avec ces belles découpes de gouttes dans le dos, ralala… Dommage elle est un peu trop “habillée” pour que je la porte pour un week end de beau temps… mais prochain évènement, je pense que je la ressortirais !

www.di-day.fr

Wedding Post ♥ 05 : Robe de Mariée

Voilà, cela fait un an ce jour que nous nous sommes dit oui, un an qu’on a fait la méga fiesta, un an que je suis une “fââmme mâriée daarling” !

Et je ne vous ai presque pas parlé de tout ce que nous avions fait pour notre mariage. La cause première : une grave overdose de wedding truc, mariage ceci, préparatifs cela …

Comme cela fait maintenant une année, j’ai à peu près réussi à me remettre de cette over dose (bien que je n’ai toujours pas finalisé l’album photo…) et je me lance donc dans une série de wedding billets de blogs ! Une bonne fois pour toute, à tel point que vous aussi, vous allez en faire une over dose !

Cet été, sera donc pour moi l’occasion de vous parler mâaaariage !
 
Et pour inaugurer ce re-premier billet, je vais vous parler ROBE ! Que serait un mariage de princesse sans une ROBE de mariée n’est ce pas ?!

Hellocoton_Mariage_Robe_Di-Day

De la robe passe-partout au sur-mesure

 

Je n’étais pas particulièrement partie sur la robe-princesse-meringue, je voulais, certes, une robe de mariée, histoire de marquer le coup, mais pas la grosse robe

Par ailleurs, il se trouvait que la sœur d’un des témoins de Mon Chéwi est couturière de formation. Et qu‘après un léger harcèlement, elle a très gentiment accepté de me confectionner la robe, de telle sorte que je pouvais l’imaginer comme je le voulais ou presque et participer à la réalisation !!

www.di-day.fr

Il n’était pas question pour moi de me la faire, trop de stress, trop de couture, trop de pas assez de connaissances, trop d’autres choses à faire !

Des essayages à la robe-princesse

 

Quitte à faire un billet de blog sur la robe, je vais vous montrer très rapidement quelques essayages de robes que j’ai pu faire avant de me décider sur la forme (plutôt sirène, meringues, A, truc muche… tout un vocabulaire…).

www.di-day.fr15
www.di-day.frwww.di-day.fr

Ces moments là, ont juste été trop géniaux ! Trop drôles, trop fun, un peu comme dans les films, et vraiment, j’en garde de délicieux souvenirs !!

Il se trouve qu’on a vachement accroché avec la forme meringue. Alors…

Des toiles à la robe

 

Vous vous doutez bien qu’il aura fallu plusieurs toiles (brouillons) de robes pour être satisfaites du résultats final. A commencer par le bustier. Ma petite poitrine. Les bidules en silicone qui rembourrent le soutien-gorge… Bref des bonnes parties de grosses poilades !

www.di-day.fr2014-03-12 Corset (1)www.di-day.fr

On s’est décidé sur de la soie sauvage, un peu « brute » pour le côté ‘nature’ lié au thème du mariage. Un bustier avec laçage dans le dos, cela me permettait de grossir un peu au cas où… Des bretelles fines (sinon j’avais l’impression d’être à poil) et voilà…  y’avais « plus qu’à », comme on dit !

 
De la robe blanche à la robe en couleur

 

On était donc parti sur un truc assez classique, blanc ivoire machin, sauf que … ça ne collait pas bien. Ceux qui me connaissent un peu, savent que j’ai souvent des idées farfelues, et une robe classique, ça ne pouvait pas être pour moi. A côté de ça, je ne pouvais pas me résoudre à avoir une robe colorée unie. Too much quoi :

EmmaTindley31July

Et puis un jour, en traînant pour 1 856ème heure sur pinterest, je suis tombée sur ce genre de robe :

https://i0.wp.com/www.quizz.biz/uploads/quizz/605995/4_3xd2K.jpg  Maxi Dress Bridesmaid Dress Plus Size Prom Long Evening Beach Party Dreamy Collection Green

C’est là que le petit ‘clic’ dans ma tête s’est fait entendre. On allait faire du tie and die (nouer et teindre, c’est une technique de teinture) !

Et c’est comme ça qu’on s’est retrouvé, ma merveilleuse couturière et moi à quatre pattes dans le jardin à peindre 4 m de soie sauvage au pinceau

www.di-day.fr

www.di-day.fr

www.di-day.fr

Et qu’il s’est mis à pleuvoir…

www.di-day.fr

Le must du must, très peu de personnes étaient au courant que j’allais débarquer avec une robe bicolore ! Muhahah (rire diabolique)

Je pense qu’à la fin, cette robe sortait par les yeux de ma couturière. Mais elle a fait un travail remarquable (en plus de me supporter) et pour cela, je ne la remercierais jamais assez. Elle a beaucoup de talent, j’ai adoré passer toutes ces heures dans les magasins de tissu, à papoter avec une passionnée, avec qui nous partagions un peu les mêmes rêves…

 

Bref, je crois que j’ai assez raconté ma vie pour cette fois… Je vous laisse avec quelques photos !

www.di-day.fr

P1080498   www.di-day.fr
www.di-day.fr

Ha il faudra que je vous parle de mes chaussures blanches, qui sont devenue violettes =)

www.di-day.fr    www.di-day.fr

La lavallière de Chéwi à d’ailleurs subi le même traitement pour être assorti…

www.di-day.fr
www.di-day.fr

Est ce qu’il y a des futures brides dans les parages ?! Vous avez déjà trouvé votre robe ? Vous la faites vous-mêmes ? Faites faire ?!

 

Et sinon, heu, j’ai une question : mais qu’est ce qu’on peut bien faire d’une robe mariée une fois le jour J passé ?!

Réutiliser le vieux pantalon comme un patron (DIY)

On a tous connu ça un jour dans nos vies : LE ZE vêtement qu’on kiff à mort !

Le genre qu’on met tout le temps, qui grandi avec nous, et vieilli aussi… qui s’use, se troue, qu’on raccommode, qu’on répare, rafistole… Et puis un jour, il faut se rendre à l’évidence, on ne peut plus le mettre. Il est fatigué, usé, il a bien mérité sa retraite. Pour autant on ne se résout pas à le jeter. Maman/Papa/Mari/Femme (rayez la mention inutile) vous diront de le jeter, vous menacerons même de le faire pour vous ! Mais vous vous entêtez, vous le gardez…

ET VOUS AUREZ RAISON ! NAH !

 

Oui, comme une coupine à moi, qui a gardé au fin fond de son armoire LE ZE pantalon (depuis qu’elle a 16 ans ^^).
Ma coupine, elle ne coud pas, mais elle sait que moi oui. Alors quand elle a appris que je commençais à me faire des fringues, elle a sauté sur l’occasion et m’a demandé si je saurais faire un frère jumeau à son pantalon.

Le pantalon est, pour le coup, très basique, alors j’ai dit que oui, j’allais essayer…
Un petit aperçu du pantalon avant :

Pantalon Alex Di-Day Collage
6  pièces seulement à coudre :
Un devant, un dos, une ceinture dos une ceinture avant, une braguette, et une sous-patte de braguette. C’est tout. Comme je n’avais jamais réalisé de patron à partir d’un vêtement, je me suis dit que c’était pas trop mal pour commencer !
Voici mon cheminement, que je referais très certainement avec d’autres vêtements !
1. Décousage du pantalon (petit conseil : prenez pleiiinnn de photos avant ! et gardez une moitié intacte) + Repassage (non facultatif !)

Je vous conseille de rabattre les marges de coutures pour ne pas les avoir incluses dans le parton, cela vous permettra de choisir à quelles marges de couture vous souhaiterez coudre. 

 

www.di-day.fr

www.di-day.fr

2.  Création du patron (facultatif, vous pouvez garder votre patron sous forme de tissu). Marquez tout ce que vous pourrez comme repères (pinces, plis, raccords, etc…)

Personnellement, je ne l’ai fait qu’une fois la toile réussie, parce que j’ai apporté quelques modifications…
www.di-day.fr
Pantalon Alex Di-Day Collage02 
3. Réalisation d’une toile (facultatif) : Reportez votre patron sur un tissu-test (moi j’ai pris des vieux rideaux qui avaient pris le soleil). Si vous n’avez pas inclus les marges de couture, il faudra les rajouter avant de découper.

Par exemple : 1 cm pour une couture simple (à surjeter par la suite), 1.5 cm pour des coutures à l’anglaise.
 www.di-day.fr    www.di-day.fr
4. Essayez votre toile/vêtement, et/ou faire des ajustements si nécessaire (dans mon cas, ma coupine avait perdu du poids par rapport à sa jeunesse, j’ai donc dû retirer quelques cm de ceinture). Et voilà ! Il n’y a plus qu’à !
Satisfaite de la toile, ma coupine et moi avons été acheter “un peu” tissu pour réaliser quelques (six en tout…) pantalons. Pour le premier, en lin, nous avons décidé de lui faire une coupe “boule” en le rallongeant un peu et mettant un lien en bas pour le resserrer.  
Et voilà la version finale !

 Je n’ai pas de photos du pantalon une fois porté, mais pour le coup, il tombe très bien ! Tout petit hic (quand même gênant), le fermeture aurait tendance à redescendre… Pourquoi tant de haine ?

DIY ♥ Le calendrier des Anniversaires

Repéré il y a longtemps sur Pinterest, je voulais vraiment qu’on réalise un calendrier d’anniversaire ! A la fois parce-que je suis une grosse tête en l’air et que je trouvais très joli en terme de déco…!
www.di-day.fr
Alors un jour, on s’y est collé avec Chéwi d’Amour! Lui, à la découpe et moi au pyrograveur !

On a trouvé une belle branche dans notre stock de bois dans laquelle on a planté des petits crochets (trouvés en rayon bricolage). A côté de ça, on a découpé des petites rondelles dans des branches assez linéaires et fines (3-4 cm de diamètre pour 0.5 cm d’épaisseur environ).

Ensuite, un coup de perceuse avec un mini foret (ou plutôt DES minis forets parce que plus c’est petit plus c’est fragile ! Triste). Un petit coup de ponçage et zou, direction l’atelier pyrogravure pour annoter les noms et les dates !
www.di-day.fr
www.di-day.fr

www.di-day.fr

Les rondelles sont ensuite reliées entre elles par des petits anneaux (trouvés au rayon bijoux chez coultoura par exemple)

Hellocoton_Calendrier_Bois_Di-Day

www.di-day.fr

Bon, je vous le dis tout de suite, ça ne m’empêchera pas d’oublier les anniversaires, mais je vais faire un effort … Sourire

Tatie Georgie : Les Présentations

Dans la série des dédoublements de personnalité, je voudrais aujourd’hui vous présenter Tatie Georgie. Il s’agit d’un de mes doubles (mais combien sommes-nous?!).

Vous connaissez bien Di-Day maintenant : le petit monstre créatif, qui coud tout ce qui lui passe par la tête. Il est temps que vous fassiez connaissance avec Tatie Georgie : l’écolo de service, la râleuse, la jardinière du dimanche !

Corbis-42-26357917.jpg

C’est un peu une première pour moi d’aborder des sujets “humeur” ou encore “Life Style” comme on les appelle sur la blogosphère. Depuis que j’ai commencé ce blog, je n’y parle presque que loisirs créatifs, et… de bouffe 😀

Mais forcément, derrière le blog, il y a la bloggueuse, et la bloggueuse en générale, elle a aussi une vie à côté. Aujourd’hui, ma vie évolue d’une façon telle que j’ai en quelque sorte envie de vider mon sac.

Alors me voilà, Tatie Georgie au rapport, je viendrais de temps en temps vous raconter comment nous vivons notre vie avec Tonton Nono depuis quelques temps, et comment nous l’envisageons dès à présent.

Aucun_Sens_Di-Day

Il était grand temps de nous sortir les doigts du popotin et d’agir comme notre conscience nous le chuchotait depuis un moment. On a finalement arrêté de se voiler la face et se cacher derrière de la fainéantise, ou des blabla à 2 balles.

Petite restrospective…

Pour ma part, pendant longtemps, je me suis dit que c’était quand même abusé qu’on nous dise de faire attention à l’eau, nos déchets, le bio et patati et patata. Oui, c’est important mais on est arrivé à un point où on a presque l’impression que si on allume le chauffage en hiver, c’est toute une tribu d’ours polaire qui va disparaître dans l’heure. Quelle outrageuse façon de culpabiliser le particulier alors que le vrai responsable, c’est l’industriel !

Hein ? Pas vrai ? Non ?! Facile les beaux principes pour sa cacher derrière et ne rien faire, oui ! heu…

Bon, j’ai fini par me dire que c’était pas l’industriel qui allait changer. Ha bah non, pourquoi se priver de fric quand on peut nager dedans à coup de lobbing, grippes, et autres sournoiseries faites pour nous faire acheter, nous les particuliers, nous les consommateurs, nous tous, que les industriels iraient pomper jusqu’à la moelle pour avoir 1 $ par tête.

Coluche.png

J’ai relu, il n’y a pas si longtemps, la petite citation de Coluche qui disait  “Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus de saloperies pour que ça ne se vende pas!“

Et je crois que c’est vrai.

On nous a transformé en petits moutons stressés, consommateurs pressés. On nous a appris que consommer mal et à outrance c’était plus facile et moins cher. Qu’il fallait manger de la viande deux fois par jour, 5 fruits et légumes, du makdo, des plats surgelés, des plats tout prêt, du pas trop salé, pas trop sucré, des conserves pleine de nature, des trucs rapides, tout préparés, pré-mâchés, pré-digérés (bientôt en vente) … Tout ça pour nous, petits moutons pressés et stressés.

Ça + quelques campagnes de publicités rassurantes… et le tour est joué !

♫ “Regardez comme manger bio, c’est cher, regardez comme les vêtements de achéhèm sont pas chers ! Regardez comme c’est long d’aller à la ferme, alors que commander au drive c’est rapido… Vous n’avez pas le temps, vous êtes pressés ! Stressés ! Bêêêê”♪

Ha oui, ouf, je suis rassurée, je consomme mal, mais je vois bien que je ne peux pas faire autrement, je n’ai pas l’argent, je n’ai pas le temps, alors…

Alors forcément, se poser des questions, ça fait peur. Le changement, ça fait peur (surtout quand on est français). Et ça dérange.

Se demander comment est produite la viande qu’on mange, pourquoi il y a tant d’emballages juste pour un pauvre gâteau, et puis comment sont payés les ouvriers qui produisent les fringues achéhème et tous les autres, dans quelles conditions ils travaillent, comment sont considérés les agriculteurs et comment ils sont tenus par les semences (si j’ose dire)…?

zoneconfort.png

Et je dois avouer qu’à partir du moment où on commence à se poser ces questions là, on ne regarde plus jamais rien pareil. Je suis écœurée.

D’être manipulée, pourrie du cerveau, de constater comme on nous ment, on nous cache tout, de voir les autres dans cette spirale consommatrice, de voir ce qui est jeté, gâché, ignoré, rejeté, souillé, abîmé, éliminé, empoisonné…. [complétez la liste]

 

Tout ça pour quoi ?

Payer les petits slips en soie de M. Monsento et tous ses copains !

 

Super! Je vais peut être envisager ma consommation autrement, non ?

Reflechir.png

On ne change pas du tout au tout pour autant. On n’a pas moins peur pour autant non plus. Et chaque jour est un défi, parce que oui, ce n’est pas facile. Il faut réfléchir beaucoup…  comment mettre en oeuvre un autre style de vie pour être plus serein, plus en accord avec ses principes.

Et puis aussi, encaisser les regards ronds des proches, les ricanements des collègues, les sous-entendus, remarques, critiques, moqueries et j’en passe… On se sent parfois très seul finalement.

 

Voilà, c’est donc Tatie Georgie qui vous racontera tout ça. Au travers de petits DIY, de petites histoires, test divers et variés… Réussites et catastrophes…

Tatie Georgie aura également ses propres pages de blogs (à l’essai pour le moment), où il sera plus question d’écologie, de nature, et de coups de gueule, qui n’ont pas grand chose à voir avec le créatif et le DIY… J’ai décidé de couper la poire en deux, un peu de blabla ici, et beaucoup sur le blog de Tatie Georgie…

 

Alors alors ? Je suis curieuse de vos réactions …?